Le prix de l’assurance auto dépend du profil du conducteur, de certaines caractéristiques relatives à son véhicule ainsi que son lieu de résidence. Par conséquent, le changement de situation, y compris le déménagement, va influer directement sur votre assurance automobile. Les risques couverts peuvent, de même, varier en fonction de l’endroit où vous vivez. Par exemple, si vous vivez dans un endroit où le taux de criminalité est supérieur, cela affecte le risque de vol de votre voiture. De ce fait, le déménagement peut avoir de véritables répercussions sur votre assurance auto. Cela va clairement affecter le calcul de la prime effectué par la compagnie d’assurance. Il est donc indispensable d’informer votre assureur de votre déménagement.

Comment aviser l’assureur de son déménagement ?

Il faut toujours aviser la compagnie d’assurance pour tous vos changements de situation, notamment le mariage, le déménagement, l’arrivée d’un enfant… Si vous ne le faites pas, cela pourrait alors entraîner l’annulation de votre contrat ou la réduction de l’indemnisation en cas de sinistre. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’informer votre assureur par lettre recommandée avec avis de réception. Il faut bien préciser dans votre lettre la date de votre déménagement, les modifications apportées à l’emplacement de stationnement du véhicule ainsi que les changements des déplacements effectués avec votre véhicule. Ces informations permettront à votre compagnie d’assurance d’adapter votre contrat en fonction de votre nouvelle situation.

Vous pouvez aussi informer votre assureur avant le déménagement afin de recevoir votre attestation dans les délais. Il vous remettra une carte verte mise à jour lorsque toutes les informations relatives au changement sont validées.

Comment résilier une assurance auto suite à un déménagement ?

Déménagement quel impact sur mon assurance auto

Le contrat d’assurance peut être résilié par chacune des parties lorsque son but est de garantir des risques directement liés à la situation précédente.

Étant donné que le risque d’accident peut varier selon le nouveau domicile, le montant de la cotisation peut donc changer. Dans le cas d’une forte augmentation, l’assuré peut mettre fin à son contrat. La loi des assurances considère le déménagement comme un motif valable de résiliation de contrat si elle entraîne une majoration importante de la cotisation annuelle.

L’assuré dispose de trois mois à compter de la date de son déménagement pour annuler le contrat en adressant une lettre recommandée avec accusé de réception à son assureur. La résiliation entrera en vigueur 1 mois après la demande.

Dans le cas d’une résiliation, vous recevrez le remboursement de la partie de la prime encaissée durant laquelle le risque n’a pas couru. Cependant, si votre ancien assureur prévoit que le changement de domicile n’entraîne pas une modification importante du tarif ou des garanties, il aura le droit de refuser votre demande de remboursement. Étant donné que le délai de remboursement n’est pas prévu par la loi, il convient à l’adhérent de se référer aux conditions générales du contrat d’assurance.

L’acceptation de la demande d’annulation doit être formalisée par un relevé d’information effectué par votre assureur ou bien par l’envoi d’un avenant de résiliation. Le relevé d’information est obligatoire dans les 15 jours à compter de la réception de la lettre de résiliation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.